Le pot du peintre

Baobab est une boutique de déco que j’affectionne tout particulièrement. Située en plein coeur du Vieux-Nice, elle regorge de trésors pour la maison, offrant un choix pointu de marques que l’on trouve difficilement en-dehors de la capitale.

Je craque pour un pot en terre, des tabliers en lin, des sacs bohémiens, des vases en bois, et à ma grande surprise, la propriétaire de la boutique me demande d’intervenir en déco florale pour un cocktail qu’elle organise début juin pour ses clientes. 

Son choix se porte sur des fleurs séchées, pour l’extérieur en version encadrement de porte, et pour l’intérieur, en version bouquets pour pimenter ses vases. 

Je m’y attèle, et je m’essaie, à la maison, avec un bouquet séché composé de graines de pavot, de feuilles d’eucalyptus, de broom bloom, d’achille, d’avoine, d’orge, de statice, de gypsohpile, de fleurs de verveine, de roses branchues, et de pampa. 

Je ne peux m’empêcher de créer un petit bouquet pour moi, pour honorer ce joli pot, qui me fait penser à un pot pour pinceaux d’un peintre du 19 ème.

 

  • Baobab: 10, rue du Marché 06300 Nice

Laisser un commentaire